ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!

BREAKING NEWS

Partagez

Agriculture Durable – Plantes Pesticides / Yamoussoukro accueil la 3e Conférence Internationale (ICPP3) du 25 au 29 Juillet 2022

https://afrikafreelance.com/

L’Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (UFHB), le Centre d’Excellence Africain sur le Changement Climatique, la Biodiversité et l’Agriculture Durable (WASCAL /CEA-CCBAD) et la Société Internationale pour les Plantes Pesticides (ISPP) organisent la troisième Conférence Internationale sur les Plantes à effet Pesticides / bio-pesticides d’origine végétale (ICPP3).

L’annonce de l’événement à été faite ce lundi 18 juillet 2022 au centre WASCAL / CEA-CCBA par Dr Félicia JOHNSON Vice Présidente du Comité d’Organisation en présence du Dr Brahima CAMARA Responsable URI Biopesticides, Pr Alain Philippe BIDIER Responsable des Infrastructures et des Relations avec les entreprises, de Mamadou CHERIF Coordonnateur adjoint et du Dr Djofolo DOUMBIA Directeur de la communication à l’UFHB.

Le thème retenu pour cette 3e édition étant : «Promouvoir les plantes pesticides pour une agricultures durable et un environnement sain »

Les plantes à effet biocide ou les Biopesticides d’origine végétale (extraits, huiles, huiles essentielles préparées à partir des plantes) sont des substances naturelles, a priori non polluantes car plus rapidement dégradées et souvent à large spectre d’action. Leur utilisation offre une alternative possible à l’emploi des pesticides de synthèse contre les espèces nuisibles en agriculture et / ou des antibiotiques employés dans les élevages terrestres ou aquatiques. Des emplois en santé publique sont notés, en particulier d’huiles essentielles répulsives des adultes de moustiques vecteurs de maladies humaines.

De nombreux travaux scientifiques ont permis d’améliorer la domestication des plantes à effet pesticide de même que la production et la promotion de l’utilisation des Biopesticides. Ces découvertes ont fait l’objet de nombreux brevets en vue de protéger les inventions et d’encourager les recherches dans ce domaine. Des produits formulés ont été homologués dans le domaine des différentes santés (végétale, animale, publique, humaine).

Par ailleurs, la volonté de partager les acquis a motivé l’organisation de différentes rencontres d’échanges scientifiques dont les ateliers, les séminaires, des symposiums et conférences dont les deux premières conférences internationales réalisées au Kenya, en 2013 et au Zimbabwe, en 2017. C’est dans ce contexte que la troisième conférence sur les plantes pesticides est organisée

https://afrikafreelance.com/

La Vice Présidente du comité d’Organisation a élucidée dans son explication que cette rencontre de haut niveau permettra  d’offrir aux acteurs / bénéficiaires un cadre d’échanges et de réflexion sur les avancées des travaux relatifs aux plantes pesticides. En effet, il s’agira de faire l’état des lieux ainsi que le bilan des problématiques impliquant les substances naturelles. Plus spécifiquement, il s’agira d’échanger les expériences / partager les résultats des recherches et autres travaux portant sur les plantes à effets pesticides et les substances naturelles en général ; Renforcer les capacités des utilisateurs des plantes pesticides ; Promouvoir l’utilisation des Biopesticides auprès de potentiels usagers ; Renforcer les interactions entre les différents partenaires à travers l’animation de la plateforme créée par WASCAL / CEA-CCBAD ; Relever les attentes des partenaires nationaux, internationaux, et les contributions de chaque parties prenantes et Créer les conditions d’échanges d’opportunités entre les différents partenaires.

Elle a signifiée que les échanges proposés lors de cette conférence viseront à actualiser les connaissances sur les plantes pesticides et / ou antibiotiques à travers la présentation : des domaines d’application ; des composantes phytochimiques ; des possibilités de domestication ; des pistes de valorisation ; de nombreux autres aspects. Cette manifestation scientifique de haut niveau verra la participation des structures de recherche, des industries phytosanitaires, des organisations professionnelles agricoles, des structures étatiques et bien d’autres entités.

En effet, 27 Pays et environs 300 participants sont attendus à la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix de Yamoussoukro à l’occasion de cette troisième conférence Internationale sur les plantes pesticides du 25 au 29 juillet 2022.

CAM

@abidjannews2

Partagez

https://afrikafreelance.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =