ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!

BREAKING NEWS

Partagez

Côte d’Ivoire-ÉCONOMIE / AGE de la FENACCI: le plaidoyer des commerçants auprès du chef de l’État

https://afrikafreelance.com/

La Fédération Nationale des Acteurs du Commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI) a tenu son Assemblée générale extraordinaire à la salle des fêtes de la mairie d’Adjamé ce mercredi 24 août 2022.

moins d’un an après l’élection du président Farikou Soumahoro lors du 4ème Congrès Ordinaire de la faîtière tenu le 21 aout 2021 à Abidjan-Plateau.

Cette AGE a réuni a peu près tous les membres de ladite Fédération principalement ceux du Conseil d’Administration venus de tous les hameaux et régions de Côte d’Ivoire.
Il est 10h 58 minutes, lorsque cette assemblée générale extraordinaire debute dans la plus belle des salles de « la cité du commerce », auréolée gloire.

Il s’agissait d’identifier toutes les diligences à maîtriser pour garantir l’obtention de résultats, après le dépôt du livre blanc sur la cherté de la vie à Son Excellence M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.
Cette AGE s’est déroulé en trois phases: celles de la présentation des personnes élus , l’exposition des problèmes auxquels les commerçants sont confrontés avant de terminer sur la lecture du rapport de synthèse.
À la deuxième phase, une douzaine de responsables de section de l’agro-transformation, le textile, en passant par les transports, l’agriculture, les boutiques et autres sont montés successivement  au pupitre pour faire l’état des lieux des différents secteurs d’activité de commerce sans oublié de crier haut et fort pour cet épineux problème de la cherté de la vie qui ne fait que stigmatiser les activités commerciales des commerçants de Côte d’Ivoire:
*_《Que le chef de l’État nous donne un coup de main pour l’investissement dans le cas contraire, dans deux ou trois ans , tous les Hommes engagés et qui travaillent dans l’agro-transformation s’en iront et la Côte d’Ivoire sera en marge de l’industrialisation creusant de plus le taux de chômage en Côte d’Ivoire. Faisons comme tous les pays développés qui ont commencé petit à petit l’industrialisation en interne. Il faudrait savoir que l’agro-transformation est aussi pourvoyeur d’emploi. Nous allons acheter, transformer les matières premières des agriculteurs et nous allons les vendre. Si l’État ne nous accompagne pas, le supermarchés et magasins de grandes surfaces vont  s’alimenter plus des produits étrangers. Je vous regarde droit dans les yeux Monsieur le Président de la République, je vous prie d’aider le secteur de l’agro-transformation, car c’est vous seul qui pourrez nous sortir de ce problème. 》

*_ Madame Coulibaly Aminata, la responsable de la section de l’agro-transformation.
Monsieur Hamed, représentant des vendeurs du célèbre « garba » s’est aussi présenté à la tribune pour exposer les difficultés auxquelles les « garbatigui » (vendeurs du garba) et le secteur de ce met succulent sont confrontés:
*_《C’est un grand cri que je lance! Parce que le garba est le fast food numéro un devant les hamburgers et sanchwiches en Côte d’Ivoire, bien apprécié à Abidjan. Avec le plafonnement des prix du poissons thon on ne peut rien faire. Le poisson thon que nous avons valorisé est devenu très cher. Par le passé nous payons le kilo à 700, 750 ou 800 francs cfa, mais l État vient plafonner les prix à 850f, à 1200f et 1300f. Et la population nous jette les pierres, parce que les vendeurs de garba c’est pas seulement les haoussas mais tous les commerçants et la population de Côte d’Ivoire. Il y a aussi le prix de l’huile de 25L qui était à 16500f passe aujourd’hui à 25000f, 29000f, 30000f. Comment l’État puisse plafonner les prix sans consulter les acteurs de ce commerce ? Que l’État nous aide à trouver des solutions à ce problème.Trop c’est trop!》

*_Après avoir écouter les différents responsables de section pendant une cinquantaine de minutes, le Président de la FENACCI, l’honorable Député-Maire de la commune d’Adjamé, M. *Soumahoro Farikou*, le premier responsables de tous les commerçants de Côte d’Ivoire a quant à lui rassuré les siens: _*《 camarades commerçants et commerçantes, je prend la parole pour saluer l’assemblée générale extraordinaire initiée par notre faîtière pour plancher sur la problématique de la cherté de la vie, à une phase de notre vie. Il s’agit pour nous aujourd’hui de sauver la maison celle du développement de notre pays , qui sont les commerçants.  Vous avez remarqué que l’assemblée a désigné deux porte-paroles qui seront là pour véhiculer les messages et mots d’ordres qui seront donnés très prochainement et je profite de l’occasion pour dire qu’en ce qui concerne tous nos relais à l’intérieur du pays, tous nos représentants sont des porte-paroles. Ils relayeront tout ce qui se passera au bureau national. Pour l’occasion je laisse la parole au porte-parole, le secrétaire exécutif pour nous dire les décisions qui seront prises dans les prochains jours.》

*_
Le secrétaire exécutif, porte-parole de l’assemblée à donner les propositions de décisions syndicales qui seront prises dans les moments à venir:

https://afrikafreelance.com/

1- La révision immédiate des systèmes de contrôles intempestifs des agents du Ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME et des agents du Ministère des ressources animales sur toute l’étendue du territoire national.

2- Réunion d’urgence du Ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, des industriels ou fabricants et de la FENACCI afin d’harmoniser la fixation des prix des produits de première nécessité.

3- Tournée d’urgence de la FENACCI et des QPC affiliées sur toute l’étendue du territoire national à l’effet de la mobilisation permanente sur la problématique de la cherté de la vie.

4- La date du vendredi 9 septembre 2022 est donnée comme date butoir, pour le dépôt du livre blanc sur la cherté de la vie,  à Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.

5- Passée cette date, la FENACCI se réserve le droit syndical de fermeture de tous les espaces marchands en Côte d’Ivoire.
En attendant cette date butoir, croisons les doigts pour que ce problème soit résolu avant le cette fameuse date du vendredi 9 septembre 2022.

*Jaùres DROHGBA, Journaliste reporter économique (envoyé spécial)*

Partagez

https://afrikafreelance.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 × 15 =