ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!

BREAKING NEWS

Partagez

Côte d’Ivoire – Lutte contre la vie chère : La FENACCI a déposé un livre blanc à la Primature et à la Présidence

https://afrikafreelance.com/

Soumahoro Farikou, président de la Fédération Nationale des Acteurs du Commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI), accompagné d’une forte délégation ont déposé un livre blanc à la présidence de la République et à la Primature ce vendredi 9 septembre 2022 à Abidjan. Celui-ci contient les propositions des acteurs du commerce en Côte d’Ivoire relativement à la lutte contre la vie chère.
Un livre blanc contenant les propositions des acteurs du commerce en Côte d’Ivoire relativement à la lutte contre la vie chère a été déposé à la présidence de la République et à la Primature par Soumahoro Farikou, président de FENACCI conduisant une délégation, ce vendredi 9 septembre 2022.
Il s’agissait pour le président de la FENACCI et ses membres d’exécuter l’une des trois importantes des résolutions de l’Assemblée générale extraordinaire de l’organisation tenue par l’ensemble des acteurs du commerce le 24 août 2022, notamment la remise d’un livre blanc sur la vie chère au président de la République Alassane Ouattara. L’objectif étant de trouver une solution idoine à la problématique de la vie chère en prenant en compte les propositions des acteurs du commerce.
«Nous avons tenu le 24 août dernier une Assemblée générale extraordinaire qui a rassemblé l’ensemble des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire par rapport au point saillant qui est la lutte contre la vie chère. A cette AGE, la plus importante de ses résolutions était la remise d’un livre blanc au Chef de l’Etat concernant la problématique de la vie chère », a indiqué Soumahoro Farikou.
« C’est ce que nous avons fait ce vendredi 9 septembre 2022. Nous avons déposé le livre blanc à la présidence de la République à l’attention du Chef de l’Etat. Le 23 septembre prochain nous allons tenir une AGE afin de tirer les conclusions après le dépôt du livre blanc tout en attendant la réaction des autorités au plus haut niveau » a-t-il confié au sortir du Palais présidentiel, au siège de la section locale d’Adjamé de la FENACCI.

Toutefois, Soumahoro Farikou a tenu à rappeler le rôle prépondérant joué par les commerçants dans le développement économique de la Côte d’Ivoire. Malheureusement selon lui, ce secteur demeure le parent pauvre du développement économique du pays. « Nous pensons que notre secteur est le parent pauvre du développement en Côte d’Ivoire. Si nous n’abusons pas le budget de la Côte d’Ivoire qui tournait autour de 2200 milliards FCFA avant l’arrivée au pouvoir d’Alassane Ouattara et qui est passé à plus de 9000 milliards FCFA, cela provient des acteurs du commerce. Car le commerçant est le premier bailleur de fonds de l’Etat. Il paye ses impôts, ses taxes », a souligné le président de la FENACCI.
A l’en croire, au niveau de l’employabilité son secteur est le plus pourvoyeur d’emplois. Au vue de tous ces facteurs, il ne faudrait pas que le commerçant soit le parent pauvre du développement de notre pays », a dit Soumahoro.

Il a souligné que c’est depuis 2013 que les acteurs du commerce ont travaillé sur le livre blanc et que dans ce cadre ils ont mené plusieurs actions auprès des autorités compétentes. Et ce, en vue de contribuer à la lutte contre la vie chère. Mais il a indiqué que leurs démarches sont restées infructueuses. C’est pourquoi, ils ont décidé de se tourner vers le Président de la République afin qu’il puisse lui-même prendre en compte leurs propositions sur la problématique de la vie chère.
Notons qu’avant de transmettre le livre au Palais présidentiel, le président de la FENACCI, par ailleurs le maire de la commune d’Adjamé, a d’abord reçu le document des mains de Ouattara Lamine directeur exécutif de la Commission nationale des acteurs du commerce de lutte contre la vie chère qui est une commission spécialisée de la FENACCI. C’était à l’occasion d’une sobre cérémonie qui a eu pour cadre le siège local de la FENACCI d’Adjamé.
Source Karina Fofana

CAM

https://afrikafreelance.com/

@abidjannews2

Partagez

https://afrikafreelance.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 × 23 =