ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!
Partagez

Côte d’Ivoire – politique : Charles Blé Goudé martèle <>

Ce mercredi 11 janvier à la maison de la presse du plateau, le Président du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) au cours d’une conférence de presse a levé le voile sur les différentes spéculations liées à ses interventions depuis son arrivée.

Ceux concernant son leader le président Laurent Gbagbo. Son rapprochement avec les membres du FPI, ancien partie politique de Laurent Gbagbo. Sa relation avec le parti au pouvoir. Sa relation avec ses ex compatriotes désormais militants du PPA-Ci.

<<Avant de parler de consommation de rupture, il faut qu’il y ait rupture, je ne me suis jamais séparé du président Laurent Gbagbo. je peux pas ignorer quelqu’un avec qui j’ai partagé une vie carcérale pendant six ans. Cher ami, je n’ai pas été en prison parce que j’ai volé un œuf au marché d’Abobo. J’ai été arrêté pour mon soutien à la cause de Laurent Gbagbo. Le moment viendra où je parlerai de lui.

Depuis mon retour j’ai décidé de faire les choses autrement pour accompagner le processus de paix. Il n’était pas question d’une clause où d’une certaine condition entre le président Ouattara et moi, je ne suis pas en mission pour le rhdp, je le redis celui qui prend un pistolet contre la Côte d’Ivoire je me dresserai contre lui, ce n’est pas une histoire d’Alassane Ouattara, mais une histoire de principe qui ne varie pas comme une météo anglaise. Je suis pour les règles qu’on s’est fixé, je n’ai pas été corrompu par le pouvoir Ivoirien.

La seule chose que j’ai reçue du  Gouvernement Ivoirien est mon passeport. Ce sont les membres de mon partie qui ce sont cotisés  pour me payer le billet d’avion.

Le président Ouattara ne m’a posé aucune condition en contrepartie de ma libération, le  gouvernement Ivoirien ne m’a  pas assurée mon logement à la CPI, même pas un petit vélo.

Confrontez-moi, si vous avez une preuve je quitte la scène politique pour toujours.

Je suis un homme propre, je suis un homme légal, je cherche à diriger la Côte d’Ivoire.

Quand Charles Blé Goudé dit que le président Ouattara est son oncle, quand je dis que le président Gbagbo est le frère du président Ouattara par conséquent mon oncle moi le fils, c’était un simple raisonnement par syllogisme juste pour d’étendre l’atmosphère politique.

Mes ex compagnons de lutte ne sont pas mes ennemies, c’est juste que nous n’avons pas les mêmes appréciations de la situation actuelle. A l’issue de la crise poste électorale, chacun a atterrit dans un environnement précis qui a peut-être déteint sur leur regard politique.

On peut parler d’une même voix, et ne pas être obligé de parler d’une seule voix>> A tenu à faire savoir Charles Blé Goudé dans cette première sortie face à la presse.

Laetitia KOUAKOU.

Partagez
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
27 − 18 =