ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!

BREAKING NEWS

Partagez

Election à la fédération ivoirienne de Taekwondo : Le bilan de Jean Marc Yacé séduit Attécoubé

https://afrikafreelance.com/

Les Taekwondo-ins de Côte d’Ivoire se rendront dans les urnes, le 15 octobre 2022, pour élire le président de la fédération Une élection qui devrait régler définitivement la crise qui secoue ce sport depuis plusieurs mois et qui a conduit les différents acteurs devant les tribunaux.

Jean Marc Yacé (ceinture noire, 5è Dan), dont l’élection le 30 octobre 2021 a été contestée, est encore candidat. Le mardi 27 septembre 2022, il est allé à la rencontre des ligues d’Adjamé et d’Attecoubé, pour amener les membres de ces ligues à adhérer à sa vision.

Au cours des échanges avec les maîtres de salle dans la salle VIP de la Mairie d’Attecoubé, le candidat sortant Yacé a présenté le bilan de sa gouvernance des 8 mois passés à la tête de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (FITKD). A en croire son équipe de campagne, malgré  un climat délétère marqué par des allers et retours en justice, Jean Marc Yacé affiche un bilan satisfaisant. Lequel bilan, soutiennent-ils, plaide largement à sa faveur pour être reconduit à la tête de la faîtière.

« En moins de 8 mois, nous avons réalisé les ¾ de ce que nous avions prévu de faire », soutient Maître Zié (ceinture noire 7è dan), directeur de campagne de Jean Marc Yacé. Celui-ci a représenté le candidat Yacé comme « une homme de conviction, un homme intègre et un homme de conciliation qui prône la réconciliation et qui est venu pour relever le  Taekwondo ».

A son actif, dira-t-il, en si peu de temps, il a réalisé des progrès énormes qui sont entre autres la réforme de l’assurance avec des procédures d’application rapide et fonctionnelle, l’obtention d’un nouveau contrat avec la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) incluant la retraite des maîtres de salle, la création d’un fonds social d’aide et de soutien aux maîtres de salle et aux  Taekwondo-ins licenciés en difficultés. A cela, il faut ajouter la numérisation des activités de la FITKD (passeport numérique et convention signé), 17 nouveaux clubs affilés, plus de 4000 nouveaux affiliés. Tout cela, en seulement 8 mois d’activités, précise-t-il.

Mais c’est surtout au niveau des compétitions que Jean Marc Yacé et son équipe affichent les meilleures performances. En plus de la création d’une équipe nationale des cadets et des juniors qui ont représenté la Côte d’Ivoire en Israël, le président sortant a contribué à la formation « niveau international de 3 coaches au level 2 » (coaching niveau mondial), de 2 coaches « level 1 » (coaching continental) ainsi que la formation de 2 coaches arbitres de poomsae.

https://afrikafreelance.com/

Toutes ces actions ont permis de glaner des lauriers dont 28 médailles remportées (9 médailles d’or, 9 médailles d’argent et 10 médailles de bronze), sans oublier que les athlètes ivoiriens qui ont été sacrés champion du monde cadet, championne du monde Dames et surtout la médaille d’or remportée par Ruth Gbagbi au Grand prix  de Rome.

Un bilan salué par l’ensemble des Taekwondo-ins présents qui ont pris l’engagement de « ne pas se dédire » et de réaffirmer leur confiance en Jean Marc Yacé, président de la FITKD, le 15 octobre 2022.

« J’ai placé mon mandat sous le socle de la réconciliation. Durant ces 8 mois, il y a eu trop de bruits. Et pour mettre fin à tous ces bruits, même si la justice m’a confirmé à la tête de la fédération en disant que j’ai gagné, je préfère repartir aux élections afin que ceux qui m’ont mis en place le confirment. Je demande, de grâce à tout le monde, au sortir de cette campagne, que les uns et autres acceptent le verdict des urnes, le choix des Taekwondo-ins, des maîtres de salle», a plaidé le candidat Jean Marc Yacé tout en énumérant les défis de la fédération qui sont entre autres la préparation de la relève des athlètes, la restauration d’un climat de paix, l’augmentation du nombre d’arbitres ainsi qu’une meilleure organisation et une sécurisation des maîtres de salle qui tiennent le Taekwondo national.

Sébastien Levry 

Partagez

https://afrikafreelance.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =