ABIDJANNEWS
AbidjanNews est une site moderne d'informations diversifiées. faisons la promotion d'une nouvelles façon d'informer!

BREAKING NEWS

Partagez

Faman TOURE Président de la Chambre de Commerce de Côte d’Ivoire dédicacé ce jour son ouvrage intitulé : Management Social : « Investir dans l’individu pour construire le capital humain »

https://afrikafreelance.com/

Un extrait de son allocution :

Je suis particulièrement heureux de prendre la parole aujourd’hui, en présence de ce parterre de personnalités, membre de la sphère gouvernementale, du milieu des affaires et de la société civile, à l’occasion de la cérémonie de dédicace de mon ouvrage intitulé : Management Social : « Investir dans l’individu pour construire le capital humain ».

Je voudrais adresser à chacune et à chacun de vous la cordiale bienvenue et vous remercier pour votre présence. Chers invités, je vous prie de me permettre de rendre un hommage particulier aux distingués membres du Gouvernement, dont la présence nous honore et donne un cachet particulier à la présente cérémonie. Je sais combien les défis de vos charges laissent peu de place dans vos agendas respectifs, mais convaincus de ce que représente l’humain dans la gouvernance moderne, vous avez pu distraire, une partie de votre temps si précieux pour venir nous soutenir.

Madame la Ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora ; Monsieur le Ministre d’Etat, ministre de la Défense. Permettez-moi, de remercier le Professeur des Finances, qui a bien voulu m’accompagner dans cette aventure, en acceptant de préfacer cet ouvrage, sans oublier toute l’équipe qui m’a assisté dans la réalisation de cette œuvre littéraire.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités, L’ouvrage, objet de la dédicace de ce jour, tire son importance dans la place que l’humain a toujours occupée dans toute société, toute organisation ou toute entreprise, car les ressources humaines incarnent la force de travail, ou la force productrice. Elles constituent le bien le plus précieux à préserver et la cible privilégiée à satisfaire, pour inscrire l’action du gouvernant ou manager dans la durée.

Le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne ne disait-il pas et je cite : « l’Homme est au début et à la fin de toute politique ». Ramenée à la réalité d’aujourd’hui et tout en m’appropriant cette belle citation, je voudrais indiquer que le rôle du manager du 21ème siècle, est de créer les conditions optimales pour l’entreprise et de veiller à l’épanouissement de son personnel. Et ce, à travers l’amélioration constante et continue de la vie sociale au sein de l’entreprise, dans une culture de solidarité, de partage et de motivation permanente. L’humain devient un capital dans lequel, il faut investir pour assurer la pérennité de l’entreprise. On parle, alors, de responsabilité sociale de l’entreprise. Profondément imprégné des valeurs sociales que doit véhiculer tout gouvernant au sein de sa société, de son organisation, de son entreprise, je propose cet essai, inspiré de ma tendre enfance, de mon parcours scolaire, de ma vie religieuse, de mon expérience de gestionnaire d’entreprises et d’organisation, et surtout de gestion des hommes.

Je souhaite, à travers cet ouvrage, apporter ma modeste contribution au débat relatif à l’importance de l’éducation de base dans la construction du capital humain.

Dans ma présentation, je m’attarderai sur quelques étapes importantes de la vie qui permettent à l’individu de se construire et de se transformer. Il s’agit entre autres de : L’Education de base Qui demeure le fondement du développement harmonieux de l’individu. Elle s’acquiert dans la sérénité de la cellule familiale. La culture de compétition Qui doit permettre à l’individu de développer des aptitudes à se surpasser et à donner le meilleur de soi-même.

https://afrikafreelance.com/

Le manager social devra faire la promotion du mérite. De nos jours, l’intelligence économique et l’innovation digitale sont des catalyseurs de l’action du manager social dans le processus de transformation de l’individu en capital humain. Quant à la vie Associative, elle est le creuset de l’expérimentation de la capacité de l’individu à se mettre au service de la communauté. Celui qui pratique le management social contribue à la construction d’une société égalitaire. Oui, une société construite en reconnaissant les valeurs, les potentialités des uns et des autres, est fortement égalitaire et solidaire.

Ne faites pas comme ce coq qui picore seul, égoïste, les grains, alors que la poule picore les grains en servant d’emblée ses poussins. L’avenir de son futur, à travers la présence de cette mère nourricière chez qui s’abreuvent le capital de la famille et celui de l’humanité, incarnant ainsi l’éducation de l’enfant. Enfin : L’efficacité du manager social Le manager social doit pouvoir impacter son environnement social et servir de modèle à ses 8 employés ou, à ses administrés et à sa communauté.

En conclusion, nous pouvons dire que le Manager social devrait contribuer à construire « l’Ivoirien nouveau », concept si cher à son excellence, le président Alassane OUATTARA. Le manager social contribue donc à construire l’ivoirien nouveau, pétri de valeurs, d’abnégation (à travers le travail en tant que valeur), de dignité de l’espèce humaine (reconnaissance de ses capacités et potentialités pour le traiter humainement et dignement, et servir la Nation dans l’Union, la Discipline et le Travail, comme nous le rappelle si bien notre Devise en Côte d’Ivoire.

 Excellences, Mesdames et Messieurs, Vous comprenez donc aisément l’intérêt que vous portez à la construction du capital humain d’un pays. C’est donc en mutualisant nos efforts, Gouvernement, Collectivités locales, Secteur Privé, Société civile que nous parviendrons à relever le défi de la construction du Capital humain. C’est sur cette invitation que je voudrais clore mon propos, en magnifiant votre présence, à la dédicace de ce modeste ouvrage que vous tiendrez dans vos mains, mais aussi que vous partagerez pour que vive le management social à travers, domiciles, marchés, villages, villes, pays et espaces publics et privés.

Je suis également redevable à Tous : parents, amis, collaborateurs, d’agréables et souvent riches moments de réflexion dont il n’a pas toujours été simple de faire la synthèse. J’exprime ici, toute ma gratitude à Toutes et à Tous Enfin, toute ma reconnaissance aux Parrains et au Président de cette cérémonie, ainsi qu’à tous nos invités étrangers qui ont bien voulu effectuer le déplacement. Je vous remercie.

CAM

@abidjannews2

Partagez

https://afrikafreelance.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 − 11 =