ABIDJAN NEWS
Site de traitement des informations générales sur le plan local et international.
Listen to this article

CODINORM rassure les Entreprises sur la Culture Normative avec le thème « Normalisation : Enjeu stratégique pour le développement des Entreprises »

476

- VOTRE PUB ICI-

Listen to this article

Cote d’Ivoire Normalisation en abrégé CODINORM a organisé à Abidjan Cocody ce mercredi 20 Mars 2023 un déjeuner d’échanges entre les sociétés membres de ladite structure sur le thème « Normalisation : Enjeu stratégique pour le développement des Entreprises ».

La rencontre a été également le lieu pour faire le compte rendu des activités de CODINORM dont notamment les produits de CODINORM, la présentation du bilan d’activités technique de 2023 et la présentation des activités du service aux membres par le Directeur général BOKA Constant suivi d’échanges et un déjeuné.

Lors de cette rencontre d’échanges et d’informations avec des entreprises  M. BOKA Constant a affirmé  que tous les secteurs de production de biens et de services peuvent avoir recours à CODINORM pour la normalisation. Celle-ci regorge de toute l’ingénierie nécessaire pour  définir  des normes  pour les entreprises. Cette procédure est conduite par une commission nationale de normalisation, qui apporte son expertise sur tous  les sujets.

Dans de son intervention, il a exhorté les entreprises à acquérir une certification gage de leur crédibilité et aussi preuve de la qualité de leur production. Pour les entreprises qui veulent affronter les marchés à l’extérieur du pays, la certification demeurent une condition incontournable, a-t-il insisté avant d’ajouter qu’en  plus pour les consommateurs, la certification d’un produit constitue une « sécurité  » qui garantit la rentabilité de l’entreprise et donc son développement.

A propos de la culture normative en Côte d’Ivoire, le DG de CODINORM, s’est voulu rassurant. « C’est un ensemble d’action qui doit être mené pour avoir la forte culture normative, bien sûr qu’il y a la réglementation et la loi sur la normalisation qui sont des instruments importants. C’est un ensemble de mesures coercitives et d’incitation auxquelles la population doit adhérer. En Côte d’Ivoire c’est une exigence, nous avons près de 16 familles de produits qui font l’objet de publication. C’est la famille des produits alimentaires, des produits électriques, des produits électroniques, des machines etc. La Côte d’Ivoire fait tout pour que ces produits-là soient conformes aux normes. » A-t-il indiqué et d’ajouter qu’ « Aujourd’hui nous avons 300 entreprises qui figurent dans la base des données des produits certifiés, nous avons des commissions de normalisation personnelle, ce sont 120 commissions qui y travaillent, quant aux objectifs ce sera d’élargir la normalisation au niveau des administrations, c’est ce que nous appelons les normes de système de management obligatoire. On a visé les produits c’est un premier pas et il faut aller vers cela pour que les secteurs de la santé, de l’enseignement et autres, puissent bénéficier de l’intérêt de la normalisation. »

Des participants représentants les Entreprises membres de CODINORM à ladite rencontre nous ont fait par de leurs impressions.

 Pour sa part Cissé Kader, le représentant de CI-Energie, membre de CODINORM depuis 2013, a rassuré face aux enjeux. «La normalisation aujourd’hui est un enjeu capital, d’abord de sécurité pour les populations, donc des consommateurs finaux. Des produits qui sont mis sur le marché, dans le domaine qui me concerne en particulier, l’électrotechnique où l’on parle de sécurité de matériel électrique. Vous êtes sans ignorer que l’électricité est un bien nécessaire, indispensable mais qui est également dangereux. » A-t-il précisé.

Quant à l’Inspecteur d’Etat DANHO Joseph, Chef de la Division du Système d’information « La question des normes est une question lancinante et brûlante, tout comme tous les enjeux de la gouvernance dans toutes ses composantes. Il n’y a pas une composante de la gouvernance qui échappe à la question de la normalisation. Parce que nous allons vers la professionnalisation et la reconnaissance même des métiers, pour s’assurer que les processus que nous mettons en œuvre sont mis en œuvre comme prévu. » A-t-il fait savoir.

Il faut noter que CODINORM a dans ses missions la certification des produits, des systèmes de production, de conservation,  de conditionnement.  La structure reste également à la  disposition des entreprises pour fournir des informations sur les normes internationales afin de favoriser leur entrée sur de nouveaux marchés internationaux. L’association assure des services et le suivi de la normalisation, ainsi que la formation des entreprises en  la matière  et pour la certification.

Pour rappel, CODINORM est une association à but non lucratif et reconnue d’utilité publique. Elle a été créée le 24 septembre 1992 par le secteur privé et l’Etat. Elle a en charge l’élaboration, l’homologation et la diffusion des normes ivoiriennes, la gestion d’un système national de certification des produits et de management de la qualité (série ISO 9000), la promotion de la gestion de la qualité dans les entreprises, entre autres.

Près de 2000 normes nationales sont répertoriées par cette structure en charge de la normalisation. Au total, 200 entreprises ont acquis une certification auprès d’elle, à ce jour et elle compte 305 entreprises Membres dans le secteur privé.

 

CAM

@abidjannews2