ABIDJAN NEWS
Site de traitement des informations générales sur le plan local et international.

Les guides religieux s’engagent pour la cohésion, l’union et la paix en Cote-d’Ivoire avec la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté

178

- VOTRE PUB ICI-

Après sa reconduction dans la nouvelle équipe gouvernementale en date du 17 octobre 2023, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté s’est vue ajouter à son portefeuille, le département de la Cohésion Nationale. Myss Belmonde DOGO, devient ainsi, Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.
C’est dans le cadre de cette nouvelle mission de cohésion Nationale que la Ministre a rendu une visite aux guides religieux dont l’objet était de les informer officiellement de sa nouvelle nomination, demander leurs bénédictions pour la réussite de cette mission et aussi solliciter leur implication dans toutes les activités relatives à la promotion de la cohésion nationale.


La première rencontre s’est tenue le jeudi 26 octobre avec le Cardinal Jean-Pierre Kutwa. Archevêque Métropolitain d’Abidjan.

La deuxième a eu lieu mardi 31 octobre avec Cheick Aïma Ousmane Diakité, Président du Conseil Supérieur des Imâms, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM) au siège de ladite structure.

Accompagnée par une délégation, la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a rappelé au Président du COSIM l’objet de sa visite.

En retour, le Président du COSIM, a tout d’abord apprécié l’humilité de la Ministre pour avoir effectué le déplacement pour l’informer de sa nouvelle nomination au sein du Gouvernement.

Cheick Aïma Ousmane Diakité s’est par la suite réjoui de l’élargissement de son portefeuille ministériel avant de lui proférer des bénédictions dans ses nouvelles fonctions.
Il a par ailleurs affirmé au nom de toute la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, l’engagement du COSIM dans toutes les actions qui participent à la cohésion nationale. « Nous sommes prêts à toute sollicitation pour parler de paix et d’union. Pour nous, le religieux doit se comporter comme une aiguille pour coudre le tissu social » soutient le Président du COSIM dans son intervention avant de souligner que cet engagement entre dans la ligne droite des préceptes de l’Islam.

Cheick Aïma Ousmane Diakité, Président du Conseil Supérieur des Imâms, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM) s’est engagé dans ladite mission du ministre a travers ses propos : « En tant que guides religieux, notre raison d’être est de prier pour la paix en chacun de nous et dans notre environnement. Nous sommes pleinement engagés aux côtés de la Ministre, nos prières l’accompagneront dans ses missions et nous serons là à chaque fois que le besoin se fera sentir. Car c’est dans la paix et dans la cohésion que nous pouvons vaquer à nos occupations ».

Myss Belmonde DOGO, Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté s’est dite satisfaite de cet engagement du COSIM : « Les Mosquées et les Eglises sont des lieux où toutes les ethnies, communautés et toutes les obédiences politiques se retrouvent. Les premiers qui doivent porter la thématique de la cohésion nationale sont les guides religieux parce qu’ils sont au cœur de la population C’est pourquoi nous sommes venus demander la bénédiction du Président du COSIM. Nous repartons satisfaits puisqu’il nous a donné l’assurance de nous accompagner dans toutes les actions relatives à la cohésion nationale. Nous ne pouvons vivre dans une société sans frictions et nous devons faire en sorte de les régler dans l’intimité familiale. Et pour nous les Eglises et les mosquées sont une famille ».

 

CAM
@abidjannews2