ABIDJAN NEWS
Site de traitement des informations générales sur le plan local et international.

Des membres du réseau UNICO se forment à la bonne gouvernance et au leadership associatif

114

- VOTRE PUB ICI-

Six associations membres du réseau de l’Union contre la co-infection VIH/tuberculose/hépatite (UNICO) ont pris part durant deux jours à un atelier de formation sur les thèmes de la bonne gouvernance et du leadership associatif.

La session de formation vise à accroitre les capacités des responsables des ONG membres du réseau sur les principes de la bonne gouvernance, les amener également à mieux comprendre la séparation des rôles et responsabilités entre les organes d’une organisation de la société civile et renforcer leurs capacités en gestion de conflit.

Ouvert ce mardi 28 novembre 2023 à Abidjan-Cocody, l’atelier a prit fin ce mercredi 29 novembre dernier sur une note d’espoir d’une meilleur gestion du leadership pour les participants. Selon Ibo Yohou Nadege présidente du Redco, cette formation permettrait d’éviter les erreurs de gouvernance auxquels tout leader a eu à faire face par le passé au sein de son association. «Nous avons vu qu’il y avait différentes sortes de gouvernance et désormais on saura ce qui est le mieux adapté pour chacun de nous » a -elle -souligné.

Sos Eja, P.A.S, Ruban Bleu, Redco,Anonyme, sont les associations participantes de cet atelier de formation, qui s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement des capacités des populations marginalisées (PRCPM), une contribution à la réponse aux contraintes institutionnelles liées à la mise en œuvre des politiques et la faiblesse organisationnelle des organisations des communautés marginalisées.

un aperçu des membres de unico en formation

Selon le président de l’UNICO, Nicolas Vako, si les membres connaissent les principes de base d’une organisation ainsi que la gouvernance et le management, ils seront alors prêts à mieux faire fonctionner les associations. Pour lui,« Les problèmes de gouvernance s’observent notamment au niveau du renouvellement des bureaux et du manque de communication et de transparence », a-t-il souligné. Et d’ajouter, « On attend que les membres prennent conscience dans l’application de la bonne gouvernance et acceptent de faire le suivi-évaluation afin d’être dans le changement positif ».

L’UNICO a été sélectionnée pour la mise en œuvre du PRCPM à l’issue du projet FENA (Femmes en avant !) visant à contribuer à l’amélioration de l’exercice des droits des femmes, des filles particulièrement marginalisées et vulnérables (FFPMV) et à la progression de l’égalité des genres en Côte d’Ivoire.

Myriam Haby