ABIDJAN NEWS
Site de traitement des informations générales sur le plan local et international.
Listen to this article

LA CÔTE D’IVOIRE ÉLUE À LA VICE-PRÉSIDENCE DU BUREAU EXÉCUTIF, LE RÔLE JOUÉ PAR NASSENÉBA TOURÉ

162

- VOTRE PUB ICI-

Listen to this article

La Côte d’Ivoire a été élue à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes, lors des élections du 10 janvier 2024. Ce succès découle de l’engagement de la ministre Nassénéba Touré qui a mené des campagnes de lobbying et un plaidoyer intense lors des 66e et 67e sessions de la Commission de la condition de la femme (CSW66 et CSW67) organisées respectivement en 2022 et 2023 au siège des Nations Unies, à New-York.

La Côte d’Ivoire a atteint une étape significative dans la scène diplomatique mondiale en étant élue à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes lors des élections du 10 janvier 2024. Cette réussite exceptionnelle est le résultat direct de l’engagement déterminé de la ministre Nassénéba Touré, qui a orchestré des campagnes de lobbying et mené un plaidoyer intense au cours des 66e et 67e sessions de la Commission de la condition de la femme (CSW66 et CSW67) en 2022 et 2023 respectivement, au siège des Nations Unies, à New York.

 

Le rôle joué par la ministre Nassenéba Touré
L’année 2022 a marqué le début de cette trajectoire triomphante, alors que NassénébaTouré, avec le solide soutien de la diplomatie ivoirienne, a réussi à obtenir un siège au conseil d’administration d’ONUFemmes pour une durée de quatre ans lors de la CSW66. Ce succès initial a jeté les bases d’une présence accrue de la Côte d’Ivoire dans les sphères décisionnelles de cette organisation internationale.

En 2023, au cours de la CSW67, la ministre a continué de déployer des efforts considérables. Participant activement à des audiences de haut niveau, elle a lancé des initiatives percutantes, dont la campagne régionale « Carton rouge contre les VBG » en décembre 2023. Ces initiatives ont consolidé la position de la Côte d’Ivoire en tant qu’acteur clé dans la promotion des droits des femmes à l’échelle mondiale.

Cette victoire renforce l’influence de la Côte d’Ivoire et confirme le rayonnement international du pays sous le leadership du président Alassane Ouattara
Cette victoire revêt une importance particulière, renforçant non seulement l’influence de la Côte d’Ivoire dans les questions liées aux droits des femmes mais également confirmant le rayonnement international du pays, sous le leadership du Président Alassane Ouattara. L’élection de la Côte d’Ivoire à la vice-présidence du Bureau exécutif d’ONU Femmes témoigne de la reconnaissance internationale de ses efforts constants en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

La ministre Nassénéba Touré a exprimé sa satisfaction face à cette réalisation, soulignant l’importance cruciale de la persévérance et de l’engagement dans la promotion des droits fondamentaux des femmes. Elle a également promis de poursuivre ses activités de lobbying, visant d’autres postes de décision au sein d’organisations internationales, afin de renforcer davantage la position de la Côte d’Ivoire sur la scène mondiale.

La Côte d’Ivoire fièrement représentée est essentiel de souligner que le Bureau du Conseil exécutif d’ONU Femmes est composé d’un président et de quatre vice-présidents, chacun représentant l’un des cinq groupes régionaux. En 2024, la présidence est assumée par le groupe Amérique Latine et Caraïbes, avec la représentante du Panama, Markova Concepción Jaramillo. La Côte d’Ivoire est fièrement représentée par Halley Christine Yapi Bah, ambassadrice et représentante permanente adjointe, en tant que vice-présidente, portant ainsi la voix du Groupe africain dans cette instance de premier plan