ABIDJAN NEWS
Site de traitement des informations générales sur le plan local et international.
Listen to this article

WILL MBIAKOP Président Exécutif d’African Sport & Créative Institute publie un ouvrage dedié au développement de l’Industrie du Sport sur le Continent Africain

201

- VOTRE PUB ICI-

Listen to this article

 » Économie du sport en Afrique : réalités, défis et opportunités », est le titre du nouvel ouvrage du franco-camérounais Will Mbiakop, présenté ce samedi 10 février 2024, à Noom hôtel d’Abidjan « .

Photo de Famille

Préfacé par Ngozi Okonjo-Iweala DG de l’OMC, Makthar Diop DG de IFC – Banque Mondiale avec un avant-propos de Rémi Rioux, Directeur général de l’AFD, l’ouvrage de 448 pages, apporte un éclairage inédit sur les fantastiques opportunités qu’offre le sport aux économies africaines. L’ouvrage est réalisé en partenariat avec l’Unesco et l’Université Mohammed 6 Polytechnique (UM6P)
Pour le développement de l’industrie sportive en Afrique
En marge de la CAN de l’hospitalité, l’exppert du sport business et auteur franco-camérounais, Will Mbiakop a voulu apporter sa touche à travers la publication, à Abidjan à la veille de la finale de la 34e édition, son chef d’œuvre exclusivement dédié à l’industrie sport en Afrique.

Dans un langage facile et fascinant, Will nous le dévoile à travers une analyse détaillée des réalités que vit au jour le sport africain dans son ensemble. L’écrivain Mbiakop établit également un chapelet de défis multiformes à relever afin de mieux donner au sport en Afrique sa pleine propension. L’ouvrage met en lumière des propositions novatrices dans un chapitre d’interviews exclusives dite « sous le baobab » des « grands » du continent : Tidjane Thiam, Didier Drogba, Fatma Samoura, Vera Songwe, Tunde Folawiyo, Masai Ujiri notamment.

Le sport est du business et l’Afrique doit l’utiliser pour s’imposer. Le sport a le pouvoir de réunir les personnes, des investisseurs, des touristes, etc., il faut à nos États, créer des académies de sport sous le leadership des plus hautes autorités et la Côte d’Ivoire a compris ce message.

La Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Maroc sont ces pays africains qui ont aujourd’hui une image de marque dans la question de développement de l’industrie sportive. L’auteur rappelle que beaucoup restent à faire pour que l’Afrique transforme ses opportunités en économie viable pour le futur.

Le sport, l’économie du futur
Pour bonne conformité et large diffusion, Will Mbiakop a édité l’ouvrage en deux versions différentes en français et anglais. Il va permettre en à n’en point douter, aux décideurs et investisseurs d’améliorer leur implication dans la promotion du sport et du tourisme en général.

La cérémonie de dédicace a connu la présence de Mme l’Ambassadrice des USA, l’Ambassadeur du Maroc et des experts du domaine tel que l’expert de l’évènementiel M Magassouba, la DG de Visa, partenaire officielle de la CAN, Aida Diarra, le grand journaliste et producteur media DG de Hemisphere Patrick Fandio, le directeur Afrique de TV5 Monde, et le DG de Trace TV Olivier Laouchez, les légendes du football Khalilou Fadiga et Joseph Antoine Bell ont chacun intervenu sur l’écosystème du sport et la diplomatie sportive.

 

« Il y a 50 mille métiers dans le monde du sport de l’entretien du stade, à l’agent jusqu’au joueur. Il y a plein de job dans le sport. Le sport est du business et l’Afrique doit l’utiliser pour s’imposer. Le sport a le pouvoir de réunir les personnes, des investisseurs, des touristes, etc. Il faut à nos États, créer des académies de sport sous le leadership des plus hautes autorités. La Côte d’Ivoire à compris ce message » selon Magassa, spécialiste évènementiel et marketing dans le football.

 

CAM

@abidjannews2